Volnay
1er Cru Santenots 2019

Sur la Côte de Beaune, le vignoble de Volnay jouit d’une solide réputation depuis le IXème siècle.
Ces vins furent appréciés par les ducs de Bourgogne et les rois : c’est dire !

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2018  2019  
Origine

Contrairement à leur nom, Les Santenots ne sont pas situés sur le village de Volnay, mais sur la commune de Meursault, juste au sud. Si celle-ci est particulièrement connue pour ses vins blancs, certains terroirs, comme celui des Santenots, situé à mi-coteau,se prêtent à une meilleure expression de la finesse du Pinot Noir.

Plusieurs hypothèses existent pour l’origine du nom du climat : "Santenots" pourrait venir du latin SENTES "ronces, buissons épineux". Il pourrait aussi être formé comme le nom du village de Santenay sur le gaulois SENTU "chemin" (allusion aux chemins qui y passaient pour descendre d’Auxey-Duresses vers la voie romaine). Il pourrait aussi renvoyer à 2 ouvrées de vignes à La Sautenot (pouvant être situées dans le territoire des Santenots), offertes par l’abbesse de la communauté de Tart en 1218 à l’abbaye de Cîteaux.

Viticulture

Cépage : pinot noir
Type de sol : marnes de couleur brune et petits cailloux.
Exposition : est
Surface de contrat : 0,19 ha
Taille de vigne : Guyot
Rendements de la vigne : 31 hL/ha
Age moyen de la vigne : 65 ans.

Vinification

Récolte : 16 septembre 2019.
Vendanges manuelles. Premier tri à la vigne, second sur table de tri à la réception de la vendange.
En cuverie : les raisins sont égrappés à 50 % mais non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité. Macération avec 50% de grappes entières de 22 jours dont 3 jours à froid (12°C) : fermentation en levures indigènes uniquement.Vinification sans soufre. 2 pigeages.

Elevage

Elevage : 15 mois sur lies sans soutirage avec 40% de bois neuf.
Futaille : bois d’origine française, chauffe longue à basse température pour un boisé délicat.

Mise en bouteille

Date et conditions : par gravité en février 2021, vin non collé, très légère filtration.
Nombre de bouteilles : 768.

Millésime

Millésime d’anthologie ?
Selon Grégory Patriat cette deuxième vendange à la cuverie des Ursulines, au même titre qu’un 1969, 1979, 1999, 2009, 2019 rentrera certainement dans les millésimes de légende parce que le niveau de concentration des vins est très élevé. Les années de sécheresse, les années de petits rendements, sont toujours des grands millésimes en Bourgogne. Arrivée de nouveaux premiers crus, 3 à Chambolle-Musigny, un à Gevrey-Chambertin, et un à Nuits St Georges, Le Clos des Argillères. Enfin, on a renoué avec notre tradition d’élever des blancs sur des villages plus connus pour leurs raisins rouges, avec un Fixin blanc.
Garde : 7 à 10 ans.

Dégustation

Doté d'une belle robe rubis, ce vin surprend avec son premier nez intense de violettes. Il dévoile ensuite des arômes intenses de petits fruits rouges et de poivre. Au palais, il est très frais en attaque, un vin juteux avec une très belle longueur.

to top button