Puligny-Montrachet
1er Cru Champ Gain 2020

La Côte de Beaune comporte en partie centrale un secteur prédestiné à la production de grands vins blancs, dont Puligny-Montrachet est sans
conteste l’un des plus glorieux représentants…

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2020  
Origine

Le sol de Puligny se prête exclusivement (ou presque) à la culture du Chardonnay. Rarement le mot terroir n’aura pris autant d’importance, car quelques mètres suffisent à créer les nuances.

Ce climat s'étend sur de grandes parcelles plus longues que larges. Son nom vient du vieux français gaaing, gaïn "pâturage, terre labourable". C'était donc des prés ou des champs cultivés, avant qu'on n'y plante de la vigne.

Viticulture

Cépage : chardonnay
Type de sol : riche, très caillouteux et peu profond.
Exposition : sud-est.
Taille de la vigne : Guyot
Age moyen de la vigne : 45 ans.

Vinification

Récolte : 25 août 2020.
Vendanges manuelles.
En cuverie : pressurage doux en grappe entière pendant 2 h 30. La température du mout est descendue à 12°C, puis mis directement en pièce bourguignonne sans débourbage pour conserver le maximum de lies. Fermentation en levures indigènes très longue pour plus de complexité et de fraîcheur.

Elevage

Elevage : 17 mois sur lies, avec un fût de un vin, sans soutirage ni bâtonnage pour accentuer d'une part les qualités minérales du vin mais aussi préserver un maximum d'arômes fruités et floraux.
Futaille : bois d’origine française. Chauffe très longue à basse température pour un boisé subtil et délicat.

Mise en bouteille

Date et conditions : par gravité en mars 2022, vin non collé, très légère filtration.
Nombre de bouteilles : 300.

Millésime

Equilibré et concentré
Les vendanges se sont déroulées en ordre inversé. Elles ont débuté par les rouges mûrs avant les blancs. Une vendange très saine mais il a fallu trier les baies grillées par le soleil surtout pour les pinots noirs, les chardonnays ayant mieux résistés à la chaleur. La qualité était bien au rendez-vous mais les rendements en jus faibles pour des pinots noirs très concentrés. En revanche les chardonnays ont donné des volumes corrects avec de beaux équilibres sucre/acidité. Cette belle maturité a permis pour les rouges des vinifications en vendange entière selon les parcelles.
« Sur les rouges beaucoup de couleur, des vins très riches en polyphénols et des tannins solides avec un très bon niveau d’acidité. Une grande année de garde en perspective. Un arôme de coulis de fruits rouges domine ce millésime 2020 ! Quant aux blancs, de beaux équilibres mais il est encore trop tôt pour donner un avis précis. A suivre… » Grégory Patriat.
Garde : 9 à 15 ans.

Dégustation

La robe est jaune pâle avec de jolis reflets verts. Le nez très élégant vous séduira avec ses arômes charmeurs de fruits blancs et d'agrumes, associés à des notes grillées et minérales. Au palais, le vin est équilibré, avec une très belle tension minerale, révélant une très belle onctuosité.

to top button