Français English
Jean-Claude Boisset

GEVREY-CHAMBERTIN "Les Jeunes Rois" 2010

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2008   2009   2010  

Cépage

100% Pinot Noir

Origine

Le nom est prestigieux, le lieu est un des plus nobles qui soit. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à Gevrey-Chambertin commencent vraiment les Grands Crus de la Côte bourguignonne…

Gros bourg situé au début de la Côte de Nuits, Gevrey-Chambertin possède l’une des plus grandes surfaces de vigne : pas moins de 330 hectares en production dont 82 en Premier Cru. L’altitude est comprise entre 240 et 280 mètres. Les sols sont calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses qui proviennent d’éboulis de la Combe de Lavaux, donnant puissance et rondeur. « Les Jeunes Rois » est situé au nord de Gevrey-Chambertin, sur le célèbre versant de Brochon.

Sélection parcellaire

Ce vin a fait l’objet d’exigences particulières en terme de choix de parcelle de vigne : vieilles vignes produisant naturellement peu de raisins mais surtout des raisins de petite taille, gage d’une grande concentration dans le futur. Les pratiques culturales de la vigne sont également très strictes : rendements contrôlés, ébourgeonnage sévère, vendange en vert si nécessaire, travail des sols, pas d’apports d’engrais, protection sanitaire de la vigne respectueuse de l’environnement et de la faune auxiliaire.

Vinification et élevage

Date de vendange : 27 septembre 2010, vendange manuelle en caissettes percées de 20 kg. 1er tri à la vigne, second sur table de tri à la réception de la vendange.
En cuverie : les raisins sont égrappés à 100% mais non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité. Macération totale 22 jours dont une semaine à froid (12°C) : fermentation en levures indigènes uniquement (aucun adjuvant œnologique ajouté comme des enzymes ou tannin). Pigeages peu fréquents (8 maximums).
En cave : 19 mois sur lies sans soutirage, 45% fûts neufs, bois d’origine française, chauffe longue à basse température pour un boisé délicat.
Mise en bouteille : par gravité en avril 2012, vin non collé, très légère filtration.
650 bouteilles produites.

Notes de dégustation

Robe : Moyennement intense, reflets rubis.
Nez : Assez distingué, notes de fruits rouges, beaux parfums de roses.
Bouche : Riche, profond, gras, beau toucher de bouche. Longue persistance.

Potentiel de garde

10 ans et plus

Millésime : 2010

Plutôt mal parti, le millésime 2010 s’avère finalement être l’un des plus beaux millésimes classiques de ces quinze dernières années ! Un violent coup de gel le 20 décembre a sérieusement amputé la production, puis une floraison qui a traîné en longueur occasionnant encore une perte de ce potentiel et enfin un tri drastique (5 à 15%) des raisins en cuverie ont fait que cette récolte fut très faible en quantité mais où heureusement la qualité fut au rendez-vous. En effet ces petits rendements ont permis au raisin d'obtenir de belles maturités ! La chaleur estivale n’a pas été au rendez-vous, mais heureusement l’ensoleillement de début septembre a assuré la maturité, offrant une fenêtre de vendange assez courte car la météo s’est très vite dégradée. Nous avons donné les premiers coups de sécateurs le 20 septembre en Côte de Beaune. En résultent donc des vins purs, harmonieux, riches, de garde avec même en vins rouges des réussites supérieures au millésime 2009 dans certains secteurs de la Côte de Beaune. Un résultat inespéré…

Les récompenses

2013 - Guide des Meilleurs Vins de France - 15,5 / 20