Français English
Jean-Claude Boisset

GEVREY-CHAMBERTIN "Le Créot" 2007

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2007  

Cépage

100% Pinot Noir

Origine

Gros bourg situé au début de la Côte de Nuits, Gevrey-Chambertin possède l’une des plus grandes surfaces de vigne : pas moins de 330 hectares en production dont 82 en Premier Cru. L’altitude est comprise entre 240 et 280 mètres. Les sols sont calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses provenant d’éboulis de la Combe de Lavaut, donnant puissance et rondeur.
"Le Créot", implanté sur une pente douce, se trouve sur le secteur situé près de Brochon et constitue comme l’aimaient à dire les anciens l’un des meilleurs emplacements de Gevrey-Chambertin avec « des vins charnus et racés ». En vieux Français, "Cré" indique la présence de craie et "ot" traduit l’implantation de la parcelle sur le coteau.

Sélection parcellaire

Ce vin a fait l’objet d’exigences particulières en terme de choix de parcelle de vigne : vielle vigne (70 ans environ) produisant naturellement peu de raisin mais surtout des raisins de petites tailles. Ces petites grappes sont toujours gage d’une grande concentration du vin futur. Les pratiques culturales sont également très précises à la vigne : rendements contrôlés avec un ébourgeonnage sévère, vendange en vert si nécessaire, travail des sols, pas d’apports d’engrais, protection de la vigne respectueuse de l’environnement et de la faune auxiliaire.
Les raisins sont récoltés en petites caisses percées, puis soigneusement triés sur table où s’affairent 10 personnes.

Vinification et élevage

Date de vendange : 21 septembre 2007, vendange manuelle en caissettes percées de 20 kg. Premier tri à la vigne, second sur table de tri à la réception de la vendange.
En cuverie : les raisins sont égrappés à 100 % mais non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité. Macération totale 25 jours dont une semaine à froid (12°C) : fermentation en levures indigènes uniquement (aucun adjuvant oenologique ajouté comme des enzymes ou tannins). Pigeages peu fréquents (8 maximum)
En cave : 13 mois sur lies sans soutirage, 30 % fûts neufs, bois d’origine française, chauffe longue à basse température pour un boisé très délicat.
Mise en bouteille : par gravité en octobre 2008, vin non collé, très légère filtration.
1 200 bouteilles produites.

Notes de dégustation

Robe : D’une belle intensité et pure.
Nez : Très floral, avec des notes de cassis, myrtille et une petite touche de tabac.
Bouche : Vin d’une très rare élégance, tannins très souples, finale enrobée.

Potentiel de garde

3 à 5 ans

Millésime : 2007

2007 aura été marqué par des conditions climatiques chaotiques : hiver doux, printemps estival qui a favorisé une reprise très précoce de la végétation, été froid et pluvieux où se sont installés de nombreux foyers de pourriture. Heureusement, un temps ensoleillé, la première quinzaine de septembre a permis une maturation des raisins suffisante pour produire des vins d’une concentration moyenne pour les rouges.