Français English
Jean-Claude Boisset


L'ensemble des professionnels du vin s'accordent à dire que la récolte 2013 est une "petite récolte", néanmoins légèrement supérieure à la récolte 2012, excessivement faible. 

En Bourgogne, nous avons noté des situations contrastées d'une parcelle à l'autre, avec un rendement particulièrement faible en Côte de Beaune, dû notamment à un violent orage de grêle au mois de juillet qui a détruit entre 10% et 90% des raisins. 

Le bilan est nettement plus positif en Côte de Nuits qui n’a pas été touchée par la grêle. Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin ont même engendré de très beaux raisins.

Cette année, encore plus que les autres, le tri a joué un rôle primordial pour ne garder que les meilleures baies.

Notre maison  a débuté ses vendanges le 4 octobre, elles ont duré 10 jours. Après un mois de vinification nos vins sont enfin confiés à des fûts sous l'oeil attentif de notre viniculteur. Ils entament leur élevage, long séjour lors duquel chaque cuvée pourra exprimer pleinement son potentiel.

Les toutes premières dégustations du futur millésime 2013 présentent des vins ayant une excellente acidité ce qui laisse présager des vins de bonne garde en blanc comme en rouge.