Français English
Jean-Claude Boisset

SANTENAY PREMIER CRU "La Comme" 2009

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2007   2008   2009  

Cépage

100% Pinot Noir

Origine


Le finage de Santenay se repartit sur 400 ha dont 123 ha en Premier Cru répartis sur 3 zones distinctes.
La première zone au Nord est exposée à l’est s’appuie contre Chassagne-Montrachet et fournit un des terroirs les plus réputés avec "La Comme". « Comme » est un vieux mot bourguignon qui désigne une Combe ou le versant est comme entaillé, ce qui est fréquemment le cas en Bourgogne. Ce climat repose sur un sol marno-calcaire composé de nombreuses chailles calcaires qui donne au vin un caractère affirmé mais du fait de la présence de roche un côté délicat vient s’ajouter au vin.


Sélection parcellaire


Ce vin est issu d’une vigne présentant des caractéristiques bien précises : rendements contrôlés avec un ébourgeonnage sévère, vendange en vert si nécessaire, travail du sol, pas d’apports d’engrais, protection de la vigne respectueuse de l’environnement et de la faune auxiliaire. Cette parcelle a la spécificité, chaque année de produire des raisins extrêmement millerandés, c’est-à-dire de très petite taille (gage d’une excellente extraction en vinification) . La particularité du vignoble de Santenay est que la taille Cordon de Royat est installée sur la quasi-totalité du vignoble alors que le Guyot est encore maître en Bourgogne. Ce mode de conduite permet de réduire les rendements et d’aérer la végétation.


Les raisins sont d’abord récoltés à maturité optimum, triés une première fois à la vigne et récoltés en petites caisses percées, puis une deuxième fois triés en cuverie sur une table où s’affairent dix personnes.

Vinification et élevage

Date de vendange : 19 septembre 2009, vendange manuelle en caissettes percées de 20 kg. Premier tri à la vigne, second sur table de tri à la réception de la vendange.  
En cuverie : les raisins sont égrappés à 100 % mais non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité. Macération totale 26 jours dont une semaine à froid (12°C) : fermentation en levures indigènes uniquement (aucun adjuvant oenologique ajouté comme des enzymes ou tannins). Pigeages peu fréquents (8 maximum)    
En cave : 12 mois sur lies sans soutirage, 30 % fûts neufs, bois d’origine française, chauffe longue à basse température pour un boisé très délicat.
Mise en bouteille : par gravité en septembre 2010, vin non collé, très légère filtration.
3 900 bouteilles produites.

Notes de dégustation

Robe : Très intense, reflets rubis.
Nez : Très complexe mêlant des notes de cassis, mûre, myrtille.
Bouche : Vin assez aérien, une grande longueur pour ce niveau d’appellation, tannins d’une superbe maturité.

Potentiel de garde

10 ans et plus.

Millésime : 2009

Tout le monde s'accorde à dire que 2009 est une année exceptionnelle. Elle l'est en effet en ce qui concerne la qualité des raisins, un très bel état sanitaire, des maturités idylliques, des baies gorgées de soleil et très peu de tri cette année dans les cuveries. Des rouges très concentrés, très mûrs avec peu d'acidité et beaucoup de couleur laissant augurer des vins à boire dans leur éclatante jeunesse. Les chardonnays sont riches avec une moindre acidité, éclatants dans leur jeunesse.

Les récompenses

2012 - GUIDE MICHEL PHANEUF - 3 Etoiles
2012 - LA SELECTION CHARTIER - 3 Etoiles