Français English
Jean-Claude Boisset

POMMARD PREMIER CRU "Les Charmots" 2010

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2010  

Cépage

100% Pinot Noir

Origine

Entre Beaune et Volnay s’étend le vaste vignoble de Pommard qui se déploie de chaque côté d’une monumentale combe. On a ainsi deux types de vins : ceux qui proviennent de la colline située côté Volnay et ceux qui naissent des coteaux et qui « plongent » vers Beaune. C’est de ce côté que se trouve les Charmots qui repose sur un mélange d’argile et de calcaire. Ce terrain offre au vin une solide attaque en bouche mais aussi une grande élégance en final.

Sélection parcellaire

La première des particularités de cette vigne est qu’elle est âgée et naturellement peu productive. Entouré de murs, ce clos bénéficie toujours d’une excellente maturité. Ensuite, elle ne produit que de très petites grappes de Pinot Noir avec des peaux très épaisses, ce qui est gage d’une grande concentration future du vin. Ce vin a fait l’objet d’exigences particulières et bien précises à la vigne : rendements contrôlés avec un ébourgeonnage sévère, vendange en vert si nécessaire, travail des sols, pas ou peu d’apports d’engrais, protection de la vigne respectueuse de l’environnement et de la faune auxiliaire.

Vinification et élevage

Date de vendange : 27septembre 2010, vendange manuelle en caissettes percées de 20 kg.Premier tri à la vigne, second sur table de tri à la réception de la vendange.
En cuverie : les raisins sont égrappés à 100 % et non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité.
Macération totale 26 jours dont 1 semaine a froid (12°C) : fermentation en levures indigènes uniquement, aucun adjuvant oenologique ajouté comme des enzymes ou tannins. Pigeages peu fréquents (8 maximum)
En cave : élevage 17 mois sur lies sans soutirage, 30 % fûts neufs, bois d'origine française, chauffe longue à basse température pour un boisé très délicat.
Mise en bouteille : par gravité en février 2012, vin non collé, très légère filtration.  

Notes de dégustation

Robe : de couleur pourpre, bien soutenue, avec quelques reflets ambrés.
Nez : joli nez complexe et étonnant qui marie des notes de fruits frais jusqu’aux notes de fruits confits.
Bouche : bonne persistance, équilibrée entre des tanins soyeux et un fruit bien présent.

Potentiel de garde

Ce vin devra patienter quelques années (4 à 5 ans) en cave pour révéler son potentiel, et pourra vieillir 15 ans et plus.

Service

Puisque ce vin est peu filtré, il est impératif que la température de conservation se situe entre 12° et 14°.

Millésime : 2010

Mal parti début septembre, les 2010 s’avèrent finalement l’un des plus beaux millésimes classiques de ces quinze dernières années ! Un violent gel le 20 décembre à sérieusement amputé la production, puis une floraison qui traînent en longueur occasionnant encore une perte de ce potentiel et enfin un tri drastique (5 à 15%) des raisins en cuverie  ont fait que  cette récolte est très faible en quantité mais ou la qualité est au rendez-vous.
En effet ces petits rendements on permis au raisin d’avoir une belle maturité des raisins ! La chaleur estivale n’a pas été au rendez, mais heureusement début l’ensoleillement de début septembre a assuré la maturité, la fenêtre de vendange étant assez courte car la météo s’est dégradé fin septembre. Nous avons donné les premiers coup de sécateurs le 20 en côte de Beaune et le 25 Septembre en Côte de Nuits. En résulte donc des vins purs, harmonieux, riches, de garde avec même en vins rouges des réussites supérieurs à 2009 dans certains secteurs de la Côte de Beaune. Un résultat inespéré …