Français English
Jean-Claude Boisset

NUITS-SAINT-GEORGES PREMIER CRU "Chaînes Carteaux" 2013

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2007   2013  

Cépage

100% Pinot Noir

Origine

A mi-chemin entre Dijon et Beaune, et regardant l’est, le vignoble de Nuits-Saint-Georges s’étend sur 6 kilomètres pour 140 hectares en appellation Premier Cru. La différence des sols, des orientations, et des situations entraîne une grande diversité des terroirs. Le tout coupé en deux par la vallée du Meuzin, la petite rivière, et par le village. "Les Chaînes Carteaux" sont situées dans la partie sud ou l’altitude est plus basse : 220 à 270 m. Le sol est surtout composé de marnes associées à du sable et à des cailloux provenant du haut du coteau. L’exposition est à l’Est et il est à noter que sous les Chaînes Carteaux se situe juste au-dessus du climat des "Saint Georges" dont on dit souvent qu’il a l’étoffe d’un Grand Cru.

Sélection parcellaire

Ce vin est issu d’une vieille vigne présentant des caractéristiques bien précises : rognage haut de la végétation, rendements contrôlés avec un ébourgeonnage sévère, vendange en vert si nécessaire, enherbement maîtrisé, pas ou peu d’apports d’engrais, protection de la vigne respectueuse de l’environnement et de la faune auxiliaire.


Vigne âgée de 50 ans, rendement très faible: 30 hl /ha.

Vinification et élevage

Date de vendange : 10 Octobre 2013.
Les raisins sont d’abord triés une première fois à la vigne et récoltés en petites caisses percées, puis une deuxième fois triés en cuverie sur une table où s’affairent dix personnes. Ensuite, les raisins sont égrappés à 100% et non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité. 22 jours de macération avec des pigeages plus ou moins fréquents. Le vin est élevé 12 mois en fûts sans soutirage avec une proportion de 35% de fûts neufs. Enfin la mise en bouteille par gravité a été effectuée avec au préalable une très douce filtration.

Notes de dégustation

Robe : beau rouge rubis brillant
Nez : sur le cassis, les cerises et quelques notes épicées
Bouche : vin riche, suave sur une charpente solide.

Potentiel de garde

10 ans et plus

Millésime : 2013

Mis à l'épreuve en 2012, nous espérions une année 2013 sereine. L'hiver s'est attardé en Bourgogne. Le printemps a été marqué par une alternance de périodes douces et de périodes froides et a eu des conséquences sur la vigne, qui reprend son cycle tardivement, avec près de 2 semaines de retard. Début mai, alors que les premiers bourgeons viennent de faire leur apparition, des précipitations extraordinaires s'abattent sur la région. La floraison et la nouaison ne bénéficient pas d'une météorologie plus propice entrainant l’apparition de coulure et de millerandage. La floraison a pu être observée avec l’arrivée de l’été et des températures estivales. En septembre, la douceur ambiante et les pluies régulières favorisent sur certaines baies le développement de la pourriture (Botrytis) dont l’attaque a été limitée par un tri drastique avant l’encuvage. Ce millésime exigeant a demandé beaucoup d’efforts qui sont aujourd’hui couronnés de succès. Les vins dévoilent une réelle pureté aromatique, de belles couleurs et les équilibres sont particulièrement plaisants. Nos vins blancs fruités et équilibrés sont bien structurés. Droits, sans fioriture, les blancs 2013 n’auront pas à rougir face à leurs aînés. Nos vins rouges, très fruités révèlent déjà un bel équilibre grâce aux tanins fins et bien présents. La belle longueur en bouche prolonge le plaisir.