Français English
Jean-Claude Boisset

SAINT-AUBIN PREMIER CRU "En Remilly" 2014

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2007   2008   2009   2011   2012   2013   2014   2015   2016   2017  

Cépage

100% Chardonnay


Origine

Les vignes sont essentiellement plantées sur le flanc droit de la large combe qui monte en serpentant vers la Rochepot. L’aire d’appellation est repartie sur deux massifs différents : l’un, la Montagne de Savoie, qui termine la Côte d’Or et l’autre avec la montagne du Ban qui se situe en perpendiculaire.
La parcelle ‘En Remilly’ est donc située sur le deuxième versant et jouxte les plus grandes appellations du triangle d’or. Ce climat est situé à quelques mètres du Montrachet, exposé plein sud avec un sol bien caillouteux. Il est reconnu comme étant le meilleur premier cru de l’appellation avec « Murgers des dents de chien ».

Sélection parcellaire

Ce vin a fait l'objet d'un travail rigoureux à la vigne et de contrôles draconiens concernant les rendements, mais aussi les modes de cultures qui imposent un travail des sols favorisant et entretenant la vie microbienne nécessaire à l'expression du terroir.

Vinification et élevage

Date de vendange : 18 septembre 2014.
En cuverie : pressurage doux en grappe entière pendant 2 h 30. La température du moût est descendue à 12 °C, puis mis directement en fûts de 450L sans débourbage pour conserver le maximum de lies. Fermentation en levures indigènes très longue (jusqu'à 10 mois !).
En cave : élevage 18 mois sans soutirage, pas de bâtonnage pour accentuer le caractère minéral du vin, 30% fûts neufs, bois d’origine française : chauffe très longue à basse température pour un boisé subtil et délicat.
Mise en bouteilles : par gravité en mars 2016, collage à la bentonite, filtration très légère.

Notes de dégustation

Robe : Reflets or jaune.
Nez : Un vin minéral avec des arômes prédominants de fleurs blanches et des notes briochées.
Bouche : On décèle des notes d’agrumes en bouche. Un vin généreux, complexe, avec un excellent équilibre.

Potentiel de garde

7 à 12 ans

Millésime : 2014

Après 3 petites récoltes, la Bourgogne a besoin en 2014 de volume. Nos prières ont peut-être été entendues : le millésime 2014 s'annonce très prometteur avec une bonne récolte. Après une nouvelle année météo surprenante, Septembre, fidèle à sa réputation, a pleinement joué son rôle. Au printemps, le millésime 2014 s'annonce précoce et les conditions climatiques chaudes et sèches profitent à la vigne, ce qui indique une récolte abondante et des vignes saines. A l'été, le soleil semble avoir disparu, et l'avance acquise en début de cycle est très vite perdue. Cependant, malgré la météo humide et fraîche, la maturation démarre bien fin août. La Bourgogne, comme d'autres régions viticoles de France, a connu quelques foyers de pourriture acide. Les parcelles de Pinot Noir ont été soumises à un tri sévère à la vigne comme en cuverie. Ce phénomène ponctuel et localisé reste une exception dans une année globalement très saine. Les vendanges débutent mi-septembre sous le soleil. Les raisins rentrés sont mûrs, sains et aromatiques. 2014 sera une excellente année pour les vins blancs de Bourgogne. Leur caractère ciselé et précis promet un beau potentiel de garde.